SOEUR RELIGIEUSE IMMOLÉE PAR LE FEU PAR LES GARDES DE JOSEPH KABILA

Une soeur religieuese catholique qui aurait reçu fin octobre, la révélation divine de demander à Kabila de laisser le pouvoir, serait partie voir ce dernier à sa résidence à côté de la Clinique Ngaliema dans la zone de la Gombe dans la ville-Capitale de Kinshasa.

Arrivée sur les lieux les gardes présidentielles lui refusèrent l’audience.

La soeur refusa de rentrer chez elle et élit domicile devant la Clinique Ngaliema à côté de la résidence de Kabila durant 3 mois, accompagnée de la fille de sa soeur biologique, déterminée à rencontrer l’assoiffé du pouvoir Kabila pour lui parler en personne sans intermédiaire.

Trois jours après le début du siège, Kabila envoya son petit frère Joël dit Zoë s’enquérir de la raison de la visite de la soeur religieuse.

La soeur repondit qu’elle avait besoin de parler seulement à Kabila en personne.

Le lendemain Zoë revint vers la soeur avec beaucoup d’argent pour lui corrompre pour qu’elle lui livre son message.

La soeur refusa l’offre et l’argent, disant qu’elle n’est pas venue pour l’argent mais pour livrer son message au destinaire, Kabila.

Zoë rentra et alla informer leur prétendue maman, SIFA.

Maman SIFA vint donc trouver la soeur qui rétorqua qu’elle devait seulement parler à Kabila.

Maman SIFA rentra donc bredouille.

Quelques temps encore après, environ 2 mois et demi, alors que l’épouse de Kabila (mama Olive ex-épouse de Érick Lenge) passait sur les lieux, la soeur religieuse profita pour lui dire qu’elle avait besoin de parler à son mari.

La maman Olive la supplia mais elle refusa d’abdiquer.

La soeur religieuse renvoya la nièce à la maison et resta seule.

On alla signaler le général Oleko qu’il y a une personne qui sème l’insécurité devant la résidence de Kabila.

Des policiers vinrent alors ramasser la soeur pour l’emmener à la CIRCO.

Le général l’interpella et celle-ci déclara qu’elle avait un message à communiquer à Kabila : laisser le pouvoir sinon il sera tué.

Le général Oleko fit un parallélisme avec le scénario de l’assassinat de Laurent Désiré Kabila, le prétendu papa de Joseph Kabila, auquel il a succédé.

Il relâcha donc la soeur pour aller elle-même livrer le message à Kabila, disant que cela n’est pas de sa compétance (pas de la compétance du général Oleko).

La soeur retourna à son lieu de siège.

Pendant qu’elle dormait, très tard la nuit, des gardes présidentielles vinrent lui verser un bidon d’essence et l’incendièrent.

Sous cette chaleur elle se réveilla et se mit debout, mais elle ne brûla pas. Mais l’endroit où elle s’est tenue debout devint tout noir et l’est encore jusqu’aujourd’hui.

Elle continua le siège pendant une semaine encore.

Cette fois-ci les gens de la clinique lui conseillèrent de ne plus dormir dehors, mais dans l’enceinte de l’hôpital, pour sa sécurité, et lui conseillèrent de rentrer chez elle comme sa mission était déjà accomplie.

La soeur rentra donc dans son couvent début Janvier 2013.

Même la mère supérieure la considéra comme folle avec l’aventure de son message.

Mais avec le miracle de l’incinération elle comprit qu’il pouvait effectivement s’agir d’une mission divine.

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s